Les pesticides biologiques en sont-ils vraiment? Notre avis sur le sujet

Les pesticides biologiques en sont-ils vraiment? Notre avis sur le sujet

1 Par

Eh oui, l’utilisation des pesticides est aussi valable en agriculture biologique. Il s’agit entre autres des pesticides bios ou pesticides naturels.

Ce sont des produits utilisés pour détruire les nuisibles, mais ayant des compositions différentes de ceux de l’agriculture conventionnelle.

Si vous vous demandez, les pesticides biologiques en sont-ils réellement ? Les réponses sont dans cet article.

Notion sur les pesticides

Le pesticide est une substance chimique utilisée pour le contrôle et la destruction des organismes indésirables et nuisibles des cultures. Il permet aussi de réduire et de repousser les organismes nocifs pour l’être humain, la végétation et les récoltes.

Les pesticides comprennent :

  • les pesticides synthétiques ou produits chimiques
  • les pesticides naturels comme les bactéries, les algues, les champignons, les cendres, le lait, le potassium, les virus, etc

Les pesticides en agriculture biologique

En effet, la pratique agricole biologique mise sur l’utilisation de produits naturels et bio. Ce sont des produits suivant des normes spécifiques et certifiées bio.

L’agriculture biologique interdit formellement l’utilisation des pesticides dits synthétiques, mais autorise l’usage des pesticides naturels.

Le modèle agricole naturel exige le suivi d’un cahier des charges précis par les agriculteurs. Cela vise essentiellement à réduire les risques des pratiques culturales pour la santé humaine et pour l’environnement.

Certes, les cultivateurs privilégient les approches agronomiques naturelles avant tout. On peut distinguer :

  • le désherbage mécanique pour lutter contre les mauvaises herbes
  • le système de rotation de culture

Ce qui implique que l’utilisation des pesticides naturels ne constitue d’un dernier recours. Pour convenir aux normes de la culture biologique moderne, il faut se renseigner sur la liste des pesticides biologiques autorisés et les pesticides inédits.

NB : Les biopesticides sont des organismes vivants ou des substances naturelles et biologiques.

Les pesticides bios sont différents des pesticides utilisés dans l’agriculture moderne ou pesticides chimiques.  Par contre, les pesticides naturels ne sont pas forcément non toxiques. Les résidus de pesticides biologiques peuvent être dangereux pour les consommateurs et les producteurs. Mais, la toxicité est moindre par rapport aux produits phytosanitaires de l’agriculture industrielle.

La toxicité dans les pesticides ne peut pas être totalement absente. Cela concerne tous les types de produits phytopharmaceutiques, qu’ils soient bios, de source naturelle ou bien des pesticides de synthèse.
La méthode bio exige un respect de doses maximales dans l’usage des pesticides. Le but est de ne pas nuire à la plante, mais aussi de garantir la santé des sols, de l’eau, de l’écologie.

Quelques exemples de pesticides de la production biologique

Quelques exemples de pesticides de la production biologique

Les pesticides permettent de lutter contre une invasion d’insectes ravageurs ou encore des champignons. Biologiques, ils contribuent à combattre les nuisibles en recourant aux méthodes douces et naturelles.

Les pesticides naturels dépourvus d’additifs protègent les végétaux et plantes de votre jardin, de votre potager et parcelle de culture.

Les pesticides bio : les insectes

La lutte biologique intégrée par insectes est une méthode très connue. C’est aussi plus efficace que le duo agriculture industrielle et pesticides.
Elle consiste à introduire des insectes ou auxiliaires naturels dans votre jardin. Ce sont des prédateurs naturels des ravageurs de cultures.

  • les larves de coccinelles pour éradiquer les pucerons infestant les plantes
  • la bactérie Bacillus thuringiensis ou Bt pour lutter contre les insectes

Les pesticides biologiques : les champignons

Dans cette méthode, vous mettez des auxiliaires naturels qui sont les champignons pour se débarrasser des espèces antagonistes qui infestent votre plantation.

L’exemple le plus connu est le Trichoderma qui est idéal pour combattre les espèces responsables du pourrissement des fruits et légumes.

Les pesticides bios faits maison

Il est possible de fabriquer ses propres pesticides biologiques. C’est une technique de lutte biologique utilisant des plantes comme pesticides naturels.

Ces dernières sont plus fiables lorsqu’elles sont employées à l’état de purin. Pour ce faire, macérez la plante dans de l’eau pendant 3 à 5 jours. Diluez le purin ainsi obtenu et utilisez-le comme pesticide naturel sur vos plantes.

  • Le purin de sureau chasse les campagnols
  • Le purin d’ortie tue les pucerons

Bon à savoir : Les soucoupes de bière aident à noyer les limaces sur vos plantations. Une technique favorable pour un mode de production totalement bio. Le mouvement bio.